Qu’est-ce qu’un chariot élévateur ? Son mécanisme de fonctionnement et son utilisation

Tout savoir et comprendre sur les transpalettes et gerbeurs

Qu’est-ce qu’un chariot élévateur ? Son mécanisme de fonctionnement et son utilisation

2 mai 2022 Non classé 0

Le chariot élévateur est un petit véhicule industriel, doté d’une plate-forme à fourche motorisée fixée à l’avant, qui peut être levée et abaissée pour être insérée sous une cargaison afin de la soulever ou de la déplacer. Les chariots élévateurs à fourche répondent aux besoins de diverses industries, notamment les entrepôts et autres grandes installations de stockage.

acheter un transpalette

Les chariots élévateurs à fourche sont alimentés par des batteries électriques ou des moteurs à combustion. Certains chariots élévateurs à fourche permettent aux opérateurs de s’asseoir tout en conduisant et en faisant fonctionner la machine, tandis que d’autres exigent que l’opérateur soit debout. Ils sont largement utilisés dans l’industrie pour le transport de matériaux et de marchandises.

Voyons en détail les principaux composants du chariot élévateur, son mécanisme et ses applications.

Principaux composants du chariot élévateur à fourche que vous devez connaître

Le chariot élévateur à fourche se compose d’une variété d’éléments nécessaires à la réalisation efficace de la tâche. Le châssis du chariot, la source d’énergie et le contrepoids sont essentiels au bon fonctionnement du chariot élévateur.

Châssis du chariot

Le châssis du chariot est le composant le plus vital qui constitue la base de la machine. Tous les composants clés du chariot élévateur, y compris les roues, le contrepoids et le mât, sont fixés au châssis du chariot.

Voir aussi :  Comment placer un cric de voiture ?

Contrepoids

Le contrepoids est un poids en fonte fixé à la partie arrière du chariot élévateur. Le but du contrepoids est de contrebalancer la charge qui est soulevée. Sur les chariots élévateurs électriques, le contrepoids est fixé à la batterie plomb-acide.

Source d’alimentation

La source d’énergie du chariot élévateur à fourche consiste en un moteur à combustion interne. Le moteur peut être alimenté par du GPL, du GNC, du diesel et du gaz naturel. Les chariots élévateurs électriques sont alimentés par des piles à combustible ou des batteries au plomb.

Chariot

Le chariot sert de base au chariot élévateur à fourche. Le chariot est fixé sur des rails de mât de sorte qu’il peut être facilement déplacé vers le haut et vers le bas.

Mât

Le mât est une partie verticale qui soulève et pousse les charges vers le bas. Le mât est composé de rails qui s’emboîtent les uns dans les autres et offrent un contrôle horizontal. Comme le chariot, le mât peut être équipé de galets.

Mécanisme de levage : vérins hydrauliques

La poignée de levage est reliée à une pompe à air électrique située à la base du chariot élévateur. Lorsque l’on appuie sur la poignée, cela déclenche la pompe à air qui aspire l’air extérieur à travers un filtre et l’envoie dans un tube menant aux vérins hydrauliques.

Un vérin hydraulique se compose d’un tube creux fermé à une extrémité et d’un piston flexible lubrifié qui s’adapte à l’autre extrémité. L’air est piégé par la base du cylindre qui permet aux gaz d’y entrer sans qu’ils ne s’échappent.

Voir aussi :  Pourquoi louer du matériel de manutention ?

Le volume de gaz dans le cylindre augmente la pression à l’intérieur. La pression appliquée à la zone de la tête du piston génère une force ascendante. Cette force fait monter le piston, ce qui augmente le volume de gaz et réduit la pression. Cela crée un équilibre physique à la hauteur du chariot élévateur et une force équivalente du gaz et de la charge du chariot élévateur.

Pour élever la charge

L’opérateur pousse la poignée vers l’avant, signalant au chariot élévateur de pomper l’excès d’air dans les cylindres.

Pour abaisser la charge

L’opérateur tire la poignée vers l’arrière, ce qui signale à une valve spéciale de décharger le gaz des cylindres.

Mécanisme de levage : Poulie à chaîne à rouleaux

Les pistons hydrauliques sont fixés aux deux principales structures verticales appelées « mâts ». Les fourches destinées à porter la charge sont fixées au corps principal du chariot élévateur par une paire de poulies à chaîne à rouleaux dont le point d’appui forme un engrenage au sommet du mât.

Ainsi, lorsque les pistons hydrauliques poussent les mâts vers le haut, les engrenages des mâts sont pressés contre les chaînes à rouleaux. Cela se produit parce que l’un des côtés de la chaîne est fixé au cadre immobile du chariot élévateur, et la seule façon dont les mâts peuvent se déplacer vers le haut est lorsque les engrenages tournent dans le sens des aiguilles d’une montre et tirent les fourches vers le haut.

L’importance de ce mécanisme est qu’il permet aux fourches de s’éloigner de la portée des cylindres. S’il n’est pas destiné aux poulies à chaînes à rouleaux, les chariots élévateurs à fourche nécessiteraient des cylindres beaucoup plus hauts pour soulever la charge à une hauteur équivalente.

Voir aussi :  Bac de stockage pour manutention interne : comment choisir le meilleur modèle ?
acheter un transpalette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *