Les 5 principales méthodes pour optimiser les livraisons du dernier kilomètre

Tout savoir et comprendre sur les transpalettes et gerbeurs

Les 5 principales méthodes pour optimiser les livraisons du dernier kilomètre

6 juin 2022 Non classé 0

Le dernier kilomètre, le pont entre le dernier lieu de stockage et l’adresse de livraison finale, est aussi le plus difficile. C’est la partie la plus coûteuse, la plus difficile et la plus polluante de la chaîne d’approvisionnement. À lui seul, le dernier kilomètre représente jusqu’à 20 % du coût total des transports et 30 % des émissions de CO2 ! Dans le même temps, les consommateurs exigent des livraisons encore plus rapides, avec un large choix de lieux et de délais de livraison. On a répertorié 5 façons d’améliorer la gestion de la livraison du dernier kilomètre et de relever avec succès ce nouveau défi.

acheter un transpalette

Partager les livraisons

Selon les chiffres de l’ADEME, l’agence française pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie, 1/4 des kilomètres parcourus en ville pour transporter des marchandises sont effectués à vide, alors que le taux de chargement moyen des véhicules est de 67%. Pour optimiser ces déplacements et les capacités perdues, plusieurs solutions s’offrent aux responsables logistiques.

La solution de partage la plus accessible est la bourse de fret. Grâce à ces places de marché en ligne, les entreprises ayant des colis à expédier se mettent en relation avec des transporteurs qui souhaitent optimiser les trajets des véhicules et leurs capacités disponibles. Cela permet aux expéditeurs de transporter leurs marchandises à moindre coût, tout en limitant les embouteillages urbains. Grâce à ces bourses de fret, certains grossistes externalisent désormais la totalité de leurs livraisons.

Utiliser un logiciel d’optimisation des itinéraires géographiques

La mutualisation des livraisons est une solution qui ne fonctionne pas pour tous les opérateurs. Dans certains cas, les bourses de fret ne parviennent pas à faire correspondre l’offre et la demande de transport. Certaines entreprises souhaitent également continuer à livrer directement, afin de garantir la qualité du service d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur.

Voir aussi :  Comment purger un transpalette manuel ?

Le moyen le plus efficace d’optimiser tous les transports d’une entreprise est d’utiliser un logiciel de planification des itinéraires. Pour vos itinéraires d’enlèvement et de livraison, notre système calcule l’itinéraire optimal en fonction de nombreux facteurs :

  • Les qualifications et les licences de vos conducteurs.
  • Les créneaux de chargement, déchargement ou livraison demandés par les clients.
  • Les contraintes commerciales : chaîne du froid, protocoles sanitaires, pauses, etc.
  • La capacité des véhicules : poids, volume, autonomie énergétique, etc.

Aujourd’hui, il y a tellement de facteurs à prendre en compte que les responsables d’exploitation ou les planificateurs, même expérimentés, ne peuvent plus construire des tournées efficaces sans l’aide de ce logiciel.
En utilisant notre logiciel d’optimisation géographique, la plupart de nos clients réalisent des économies d’environ 20% sur les véhicules et les trajets. Sans oublier le temps gagné sur les tâches administratives !

Augmenter le nombre de lieux et d’heures de livraison

Le secteur du transport urbain de marchandises est très contradictoire. Si le dernier kilomètre logistique est le plus coûteux, il génère de multiples déceptions pour toutes les parties prenantes. Temps perdu dans les embouteillages, clients absents, chauffeurs épuisés, chauffeurs en retard, chauffeurs qui ne se présentent jamais, etc.

Aussi, pour optimiser la livraison du dernier kilomètre tout en améliorant la satisfaction des clients, les initiatives se multiplient à différents niveaux.

Les vendeurs en ligne, qui représentent 80 % des livraisons à domicile, s’efforcent d’encourager la prise en charge au point de chute ou chez des commerçants partenaires. Plus économique encore pour les transporteurs, le regroupement des livraisons dans un point relais réduit le nombre d’arrêts à 15 en moyenne, contre une cinquantaine dans le cas de la livraison à domicile.
De la même manière, les multinationales de la logistique et de la distribution s’associent pour déployer des consignes automatiques, accessibles sur des plages horaires très étendues. Les fameux casiers d’Amazon sont désormais visibles dans nos agglomérations, tandis que La Poste développe le système de casiers sécurisés Pickup.

Voir aussi :  Comment placer une voiture sur chandelle ?

En plus de multiplier les lieux de livraison, certaines entreprises de logistique effectuent des livraisons à domicile le soir ou le week-end. De cette manière, les transporteurs peuvent éviter le problème des embouteillages tout en améliorant le niveau de satisfaction des consommateurs. Delivening, qui est l’un de nos clients, propose la livraison à domicile de colis volumineux à Paris le soir ou le week-end.

Fournir des moyens de transport alternatifs

Pour faire face au changement climatique, le développement de l’éco-conduite est une approche intéressante mais qui reste insuffisante. Les consommateurs demandent également aux transporteurs de « verdir » leurs livraisons, tandis que les politiques multiplient les contraintes réglementaires pour l’accès aux centres-villes.

En milieu urbain, les véhicules de transport de marchandises représentent 30% de l’espace routier. Ainsi, de nombreuses villes comme Paris, Lyon, Bordeaux ou Strasbourg ont pris des mesures pour encourager la livraison urbaine « verte ». À Strasbourg, par exemple, les véhicules Crit’Air 4 sont interdits dans le centre depuis l’automne 2019. Pour les autres véhicules thermiques, les livraisons ne sont autorisées que de 6h à 10h. Les véhicules dits « propres », comme les voitures électriques ou GNV, bénéficient d’une heure supplémentaire de livraison.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, les entreprises renouvellent progressivement leurs flottes et se tournent vers des modes de transport plus écologiques comme les voitures hybrides, les trois roues, les vélos électriques et même les drones !

Améliorer la communication avec les clients

Pour améliorer la performance logistique du dernier kilomètre, l’optimisation des échanges d’informations avec le client final est une autre piste très intéressante. Une livraison ratée est très coûteuse pour l’entreprise. La re-livraison du colis ou son éventuelle remise à des voisins augmente considérablement le temps, et donc le coût de la livraison. Mais une communication ratée ou un rendez-vous manqué génère surtout un énorme manque à gagner.

Voir aussi :  Logtech.news : un blog sur l'innovation et les nouvelles technologiques dans le secteur logistique

L’IFOP (Institut français d’opinion publique), un institut international de sondage et d’étude de marché, a réalisé pour Star Service une enquête qui permet de mieux mesurer l’importance d’une communication et d’un suivi efficaces :

  • Pour 72% des consommateurs, la livraison est le premier critère d’achat en ligne, loin devant le prix.
  • 95% des acheteurs souhaitent être informés de l’acheminement de leur colis par email ou SMS. Le suivi des envois n’est plus une option !
  • 98% d’entre eux restent fidèles à un site de e-commerce qui leur a offert une expérience de livraison positive. Une livraison réussie est donc un facteur clé de fidélisation.

Grâce à notre logiciel de gestion des tournées, vous pouvez suivre et analyser de nombreux indicateurs de performance liés à la satisfaction des clients :

  • Comparaison des itinéraires planifiés et réalisés.
  • Pourcentage de livraisons effectuées dans le créneau horaire annoncé.
  • Statistiques des livraisons annulées ou reprogrammées.
  • Suivi en temps réel des chauffeurs pour réagir rapidement en cas d’imprévus, etc.

Vous pouvez également envoyer des notifications automatiques à vos clients à chaque étape, et les inviter à évaluer la qualité du service dès que la livraison est terminée.

acheter un transpalette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *